L’appréhension du conflit d’intérêts par les acteurs publics

Dans le foisonnement de normes liées à la déontologie au sein du secteur public, la gestion des conflits d’intérêts constitue l’une des pierres angulaires de la prévention des atteintes à la probité.

Pendant longtemps, la France s’est contentée du volet répressif des conflits d’intérêts à travers les infractions de trafic d’influence ou de la prise illégale d’intérêts.

Voir l’article rédigé par Muriel FAYAT et Camille POTIER, associées et paru dans la revue Option Droit & Affaires, le 25 novembre 2020