Hommage au Bâtonnier Mario STASI, cofondateur du cabinet

Mario Stasi

Né à Reims en 1933, le Bâtonnier Mario STASI est devenu avocat à la Cour de Paris en 1958, à l’âge de 25 ans. Secrétaire de la Conférence du stage (1962-1963), membre du Conseil de l’Ordre (1976-1978), il a été élu dauphin en 1985 et assuré le bâtonnat de Paris en 1986 et 1987 avant d’être réélu pendant quatre autres mandats successifs au sein du Conseil de l’Ordre (1988-1999).
Fondateur du mouvement Avocats Sans Frontières, le Bâtonnier Mario STASI avait également été à l’origine de la création, en novembre 1985, de la Conférence Internationale des Barreaux de Tradition Juridique Commune (CIB) qui regroupe de nombreux Barreaux Francophones affirmant un idéal d’indépendance. Le Bâtonnier Mario Stasi participait à toutes les réflexions menées par la Francophonie dans le domaine de la démocratie, de la paix et de la promotion des Droits de l’Homme.
Il est intervenu dans de nombreuses affaires médiatiques comme le Tunnel du Mont-Blanc, le sang contaminé ou la catastrophe du stade de Furiani.
Il a marqué le monde judiciaire, entre autres, par ses discours de libertés publiques, ses plaidories notamment au Chili sous Pinochet et en Afrique, et est connu et reconnu pour son engagement pour les libertés, notamment aux côtés de la résistance iranienne depuis dix ans.

« In memoriam, le Bâtonnier Mario, l’homme aux mille facettes »,
par Stéphane LATASTE, associé du cabinet Chatain et Associés
Lire l’article paru dans la Gazette du Palais, 11 au 13 novembre 2012